Guide complet pour la rédaction web en 2024

Si votre contenu n’est pas visible sur les moteurs de recherche et s’il ne parvient pas à engager vos visiteurs pour les convertir en clients, il est temps d’acquérir des compétences en rédaction web optimisée avec un expert en SEO.

Une excellente nouvelle : cet article a été spécialement conçu pour vous aider dans cette démarche.
Notre guide complet sur la rédaction de contenu web répondra aux interrogations suivantes :

  • Comment rédiger efficacement pour le web en 2024 ?
  • Comment cibler les besoins de vos clients et les intégrer dans vos textes ?
  • Comment créer un contenu de qualité et captivant pour Internet ?
  • Comment utiliser ChatGPT et Bard pour la rédaction de contenu ?
  • Comment optimiser un texte pour améliorer sa visibilité sur les moteurs de recherche ?
    La rédaction web implique trois étapes essentielles :

Avant de nous plonger dans notre guide complet de la rédaction web optimisée, commençons par définir ce qu’est la rédaction web.

Table des matières

1. Qu’est-ce que la rédaction web ?

La rédaction web, également connue sous le nom de rédaction SEO, consiste à créer un contenu ciblé et efficace en fonction des besoins de votre audience en ligne. Les rédacteurs web optimisent ensuite leurs textes en y intégrant des éléments techniques qui les rendent plus visibles sur les moteurs de recherche.

2.Rédiger pour vos lecteurs et des robots

Lorsque les robots de Google parcourent les pages de votre site web, ils examinent de nombreux éléments tels que la présence de mots-clés dans vos titres, paragraphes, balises d’images et URL.

Google cherche à comprendre le sujet exact de votre page afin de décider s’il doit la classer dans ses résultats de recherche pour différentes requêtes.

La rédaction optimisée en SEO consiste donc à rédiger du contenu à la fois pour les êtres humains et en répondant aux critères de référencement des moteurs de recherche.

3. LA RÉDACTION SEO JOUE UN RÔLE ESSENTIEL AU SEIN DE VOTRE STRATÉGIE DE CONTENU

La rédaction SEO est un élément central de votre stratégie de contenu, de votre stratégie de référencement naturel et, plus généralement, de votre stratégie de marketing en ligne !

Avant de commencer à rédiger du contenu web, il est essentiel de se préparer correctement. Voici quelques étapes clés pour vous préparer à la rédaction web

Préparation à la rédaction

Avant de discuter des moteurs de recherche, des algorithmes et des mots-clés, concentrons-nous sur l’élément central : votre lecteur.

À qui vous adressez-vous ? C’est la première étape pour réussir une rédaction SEO.

3.1. Identifiez et définissez votre persona.

Afin de produire un contenu efficace, pertinent et ciblé, il est essentiel de bien connaître votre public cible, également appelé persona.

Qu’est-ce qu’une persona ?

Votre persona est une représentation virtuelle de votre client idéal. Cette représentation est basée sur des critères tels que l’industrie dans laquelle votre client évolue, ses caractéristiques démographiques (âge, situation familiale), ses revenus et son comportement en ligne.

Comment procéder à l’identification de votre persona pour la rédaction SEO ?

Voici les cinq points essentiels à prendre en compte lors de la définition de votre persona pour la rédaction SEO :

  • Marché et industrie: B2B, B2C, taille d’entreprises, revenus, pays, etc.
  • Rôle/travail de son persona: compétences, position, conditions de travail, etc.
  • Background personnel: âge, situation familiale, éducation, etc.
  • Objectifs et challenges: personnels et professionnels, définition du succès, etc.
  • Processus d’achat: points d’interaction favoris, consommation de l’information, etc.

Dans le cadre de cet article, nous allons nous concentrer sur notre persona nommé Jean de Dieu. Jean de Dieu est un entrepreneur de 35 ans résidant à Douala. Il est un fervent admirateur de CAMI TOYOTA et il est également père de deux enfants qui aspirent à devenir de grands joueurs de hockey.

Jean de Dieu souhaite approfondir ses connaissances en rédaction web, car il a réalisé que le marketing de contenu lui offrirait l’opportunité de développer ses affaires et de concrétiser son rêve d’acheter une villa pour sa retraite.

La définition de votre persona est une étape cruciale. Plus vous le définirez précisément, plus vous aurez de chances de créer un contenu pertinent, ciblé et adapté à ses besoins spécifiques, en utilisant le bon ton éditorial.

3.2 Effectuez une analyse approfondie des mots-clés

Maintenant que vous avez une meilleure connaissance de votre lecteur type , il est temps d’identifier comment il effectue ses recherches sur les moteurs de recherche.

En se basant sur vos critères linguistiques et géographiques, une étude de mots-clés vous permettra d’identifier toutes les recherches effectuées sur Google en relation avec vos produits et services, ainsi que les volumes de recherche associés.

Pour réaliser cette étude, vous pouvez utiliser des outils tels que Google Trends ou Google Keyword Planner. Une fois terminée, une étude de mots-clés ressemblera à ce qui suit :

Voici un exemple d’étude de mots-clés réalisée sur Excel

Maintenant, il est temps pour vous (ou votre agence de rédaction web) d’identifier les mots-clés les plus pertinents pour les pages statiques de votre site (telles que les pages produits ou services) ou vos articles de blog.

Cependant, gardez à l’esprit qu’il ne faut pas se concentrer uniquement sur le volume de recherche pour déterminer la pertinence des mots-clés. Les mots-clés plus longs, également appelés “longue traîne”, peuvent avoir moins de recherches, mais ils expriment un besoin plus spécifique. En les ciblant avec précision dans votre contenu, vous pouvez répondre de manière plus précise aux besoins de votre audience.

En outre, les mots-clés longue traîne ont souvent moins de concurrence, ce qui les rend plus “faciles” à classer.

Pour une procédure détaillée sur la réalisation d’une étude de mots-clés, vous pouvez consulter notre guide complet sur le choix des mots-clés en SEO.

3.3 Déterminez le format de votre page

Dans le point précédent, nous avons évoqué les pages produits/services et les articles de blog. Vous avez la possibilité d’adopter deux formats de pages pour votre rédaction web :

Les articles de blog : Si vous souhaitez traiter d’une actualité ou rédiger un tutoriel, par exemple, les articles de blog sont un choix approprié.
Les pages principales (pages de services) de votre site web : Ces pages présentent les différents produits ou services proposés par votre entreprise.

A titre d’exemple, un article de bloc peut être “pourquoi avoir une page Facebook pour une entreprise” tant disque une page de service peut être celui d’une entreprise de nettoyage qui présente les différents types de services quelles propose ( nettoyage de bureau, nettoyage de magasin etc…)

Voici quelques exemples de pages de services :

Une entreprise de nettoyage commercial peut avoir une page de services qui présente les différentes offres de nettoyage qu’elle propose, comme le nettoyage de bureaux, le nettoyage de magasins, le nettoyage de restaurants, etc.

Un cabinet d’avocats peut avoir une page de services qui présente les différents domaines du droit dans lesquels il exerce, tels que le droit commercial, le droit de la famille, le droit immobilier, etc.

Une entreprise de développement de logiciels peut avoir une page de services qui présente les différents types de développement de logiciels qu’elle propose, tels que le développement d’applications mobiles, le développement de logiciels sur mesure, le développement de solutions e-commerce, etc.

3.4 Élaborez la structure de votre texte et rassemblez les sources nécessaires.

Maintenant que vous connaissez votre public cible, Jean de Dieu, et ses intérêts, il est temps de finaliser votre préparation pour la rédaction web. Cela implique d’établir la structure de votre texte et de rassembler des sources fiables pour étayer vos informations.

4. Une étape indispensable pour l’EEAT

En 2024, cette étape est plus essentielle que jamais, compte tenu de l’importance croissante de concepts tels que le SEO EAT :

  • Expérience : Démontrer votre expertise reconnue dans le domaine.
  • Expertise : Fournir un contenu de haute qualité aux utilisateurs.
  • Autorité : Etre reconnu comme une figure d’autorité établie, notamment en étant cité par ses pairs à travers des liens ou des mentions.
  • Confiance : Etre bien perçu par les internautes, notamment grâce aux avis publics, et offrir une transparence maximale concernant votre organisation, vos sources et votre mode de fonctionnement.

La qualité supérieure de votre contenu commence par une solide structure. Une structure bien conçue vous permettra de captiver vos lecteurs et de les maintenir plus longtemps sur votre page, ce qui est bénéfique pour votre référencement naturel.

5. Optez pour une structure cohérente afin de faciliter la compréhension de votre contenu

Effectivement, une structure cohérente facilite la lecture et la compréhension de l’information. Elle permet également à Google de comprendre les principaux éléments de votre contenu rédigé pour un meilleur référencement.

La structure est donc essentielle dans votre rédaction web. Concrètement, il est important d’éviter une structure qui ressemble à ceci :

Afin d’établir une structure logique pour votre contenu, il est recommandé d’utiliser des paragraphes et des sous-titres. Vous pouvez organiser vos sous-parties selon différentes approches, telles que :

  • Thématiques : Regrouper les informations en fonction des sujets abordés.
  • Ordre de difficulté : Présenter les éléments du plus simple au plus complexe.
  • Ordre chronologique : Suivre une séquence temporelle pour présenter les informations.
  • Ordre de popularité : Classer les parties en fonction de leur pertinence

Ne négligez pas vos sources:
Vos sources jouent également un rôle crucial. Il est probable qu’il existe déjà des informations pertinentes sur le sujet que vous traitez, et vous avez le droit de vous en servir librement.

Veillez à choisir au moins une ou deux sources fiables et réputées, telles que des universités, des institutions gouvernementales, etc.

Un article ou une page soutenu par des sources tangibles aura une plus grande valeur aux yeux des internautes et des moteurs de recherche.

6. Il est temps de se lancer dans la rédaction web !

Vous voilà prêt à entamer la rédaction de votre contenu. Avec une préparation optimale, selon Yoast SEO, la rédaction d’un contenu complet ne devrait pas occuper plus de 20% de votre temps de travail, la préparation représentant 40% et l’optimisation 40% du temps total.

6.1. Utilisez ChatGPT ou Bard pour rédiger un premier jet de votre contenu.


Des outils tels que Google Bard et ChatGPT sont en train de révolutionner la rédaction web.
Qu’est-ce qui rend ces outils si intéressants ? ChatGPT et Bard sont comme des partenaires d’écriture qui ne manquent jamais d’inspiration : ils sont capables de générer du texte de qualité en un seul clic, et gratuitement.

Comment cela fonctionne-t-il ? Il vous suffit de fournir un aperçu du sujet de votre article ou de votre page, ainsi que du ton souhaité. Cela aidera l’outil à générer un contenu qui correspond à votre style éditorial. N’hésitez pas à expérimenter différents styles et tons. ChatGPT est suffisamment flexible pour s’adapter à diverses exigences.

Avant de publier, il est conseillé de toujours réviser le texte généré. N’oubliez pas que l’intelligence artificielle peut commettre des erreurs et diffuser de fausses informations.

a rédaction web ne se limite pas seulement aux mots, c’est aussi une question de technologie. Avec Google Bard et ChatGPT, vous pouvez non seulement améliorer votre efficacité, mais également la qualité de votre contenu. Un récapitulatif des bonnes pratiques à suivre pour se lancer dans la rédaction web avec ChatGPT :

Quelques bonnes pratiques à suivre lors de la rédaction avec l’intelligence artificielleExemple de Prompt
Définir clairement le sujetTu es un rédacteur web qui travaille pour ma salle de sport basée à Montréal. Rédige un article sur les bienfaits du yoga pour la santé mentale.”
Spécifier le ton et le styleÉcris une introduction conviviale pour un blogue sur la cuisine végétalienne.”
Demander le plan“Propose moi une structure pour ma page “Shampoing solide” avec des titres et des sous-titres”
Demander des points spécifiques“Liste cinq avantages et inconvénients de l’énergie solaire, en utilisant un ton neutre.”
Inclure des appels à l’action“Crée un paragraphe de conclusion qui encourage les lecteurs à s’abonner à mon infolettre.”
Poser des questions pour engager le lecteur“Rédige trois questions à la fin de l’article pour encourager les commentaires et les partages.”
Intégrer des mots-clés“Rédige un résumé de 150 mots sur le changement climatique, en utilisant les mots-clés ‘durable’, ‘émissions de carbone’ et ‘transition énergétique’.”

Chaque prompt est soigneusement élaboré pour fournir à ChatGPT toutes les informations nécessaires afin de générer un contenu qui satisfait vos exigences. C’est un peu comme donner une recette à un chef cuisinier : plus les instructions sont précises, meilleurs seront les résultats obtenus !

6.2. Diversifiez et enrichissez votre rédaction de contenu web

Votre premier jet de rédaction web est une pépite brute. Avant de le peaufiner pour le rendre optimal pour les moteurs de recherche, travaillons dessus un peu plus. Pendant cette phase, mettez de côté les moteurs de recherche et concentrez-vous uniquement sur les besoins de votre persona, qui est Jean de Dieu.

Avant de réviser votre rédaction web, gardez à l’esprit cette statistique : En moyenne, les internautes ont une capacité d’attention de seulement 8 secondes, ce qui est inférieur à celle d’un poisson rouge (9 secondes).

En effet, les internautes sont impatients, pressés et ont des attentes élevées. Avec des milliers de résultats disponibles pour une seule recherche, ils n’hésitent pas à quitter une page si le contenu ne les satisfait pas !
Voici trois astuces pour adapter votre rédaction SEO aux internautes pressés

Voici notre méthode en 3 étapes pour adapter votre rédaction SEO à des poissons rouges en 3C :

  • Clarté : Allez droit au but, évitez les figures de style complexes comme les litotes, les synecdoques ou les anaphores. Optez pour une communication claire, simple et facilement compréhensible.
  • Cohérence : Assurez-vous que chaque phrase transmette un message clair et cohérent. Évitez les digressions et les phrases trop longues. Restez concentré sur l’objectif de votre contenu et maintenez une structure logique.
  • Concision : Limitez vos phrases à un maximum de 20 à 25 mots. Évitez les phrases complexe et préférez des formulations directes et concises. Cela permettra aux poissons rouges de saisir rapidement l’essentiel de votre contenu.

6.2.1. Faites la différence par rapport a l’intelligence artificielle

L’émergence de l’écriture avec l’intelligence artificielle a révolutionné le paysage du contenu en ligne. Aujourd’hui, adopter un ton professionnel ne suffit plus.

Pour vous démarquer parmi les milliers de contenus publiés chaque jour sur le web (et captiver vos lecteurs, ajouter des touches d’humour et des références à la culture populaire s’avère être une excellente stratégie. Cela permet d’apporter une touche d’originalité et de personnalité à votre contenu, le rendant plus attrayant et mémorable.

6.2.2. Optez pour un style qui se rapproche du langage parle

En 2024, une bonne rédaction pour le web consiste à adopter un style de plus en plus similaire au langage oral.

En effet, avec la popularité croissante des recherches vocales, il est devenu essentiel de rédiger des contenus SEO qui “parlent” directement à l’internaute.

De plus, Google est désormais capable de détecter de manière très précise le contenu qui répond aux requêtes vocales, même si elles sont longues et moins structurées.

Il est donc crucial de rédiger des articles de blog de manière naturelle si vous souhaitez vous positionner efficacement sur les requêtes vocales de vos clients.

6.2.1. Développez votre cocon sémantique

Produire un contenu web de qualité implique également de faciliter la compréhension de votre page par Google.

Lors de votre rédaction SEO, veillez à inclure un large éventail de synonymes et de termes associés à votre mot-clé principal, afin de créer un nuage sémantique autour de celui-ci, comme illustré dans l’exemple ci-dessous :

Quel est l’objectif de l’analyse sémantique en SEO ?

Les moteurs de recherche attribuent différentes significations à un même mot. En enrichissant le champ sémantique de votre page, vous permettez à Google de comprendre précisément le contexte de celle-ci. Ainsi, il pourra la proposer aux internautes les plus qualifiés.

De plus, développer un champ sémantique vous facilitera la rédaction de contenu web et vous évitera les blocages. Accordez une attention particulière à vos accroches.

Vous souhaitez convaincre Jean d’effectuer les actions que vous considérez comme précieuses ?

La rédaction SEO consiste également à savoir engager vos lecteurs. Et pour vous faciliter la tâche, voici les 10 mots les plus efficaces pour la conversion sur internet :

  • Gratuit
  • Nouveau
  • Exclusif
  • Limité
  • Instantané
  • Facile
  • Nouvelle version
  • Amélioration
  • Essai gratuit
  • Personnalisé

Ces mots attrayants reflètent sans étonnement les attentes de l’internaute décrites précédemment.
L’internaute recherche des solutions rapides, faciles et gratuites. De plus, il souhaite que vous répondiez clairement à ses besoins (d’où l’importance d’utiliser le mot “vous”).

Tenez compte de ces exigences dans votre rédaction web, en particulier pour renforcer vos titres et vos phrases d’accroche.

6.3. Prenez une pause bien méritée et détendez-vous !

Il est difficile de rédiger efficacement pour le web sans prendre de pause. Les pauses sont essentielles pour les rédacteurs web.

Votre cerveau est comme un moteur, et comme tout moteur, il peut surchauffer (sauf entre décembre et mars au Québec, car cela est tout simplement impossible).

Avant de relire votre texte, prenez donc une pause en appuyant sur la touche pause de votre clavier. Ensuite, revenez pour finaliser le premier jet de votre rédaction SEO avec un regard neuf.


6.4. Importance de prendre le temps de vous relire et de solliciter des avis

Avant de passer à l’optimisation SEO, la dernière étape de la rédaction web consiste à effectuer une petite révision de votre contenu. Comment faire ? Il vous suffit de relire attentivement votre texte.

Pour vérifier la qualité de votre rédaction de contenus web, assurez-vous de répondre “oui” à toutes ces questions :

  • Mon texte est-il exempt de fautes d’orthographe ? (Oups)
  • Le besoin de mon persona est-il clairement adressé ?
  • Ai-je respecté la structure définie ?
  • Mes paragraphes s’enchaînent-ils de manière logique ?
  • Ai-je respecté les 3 C ? (Astuce : relisez-vous à voix haute !)
  • Ensuite, demandez des avis autour de vous, de préférence à un lecteur ayant des similitudes avec Jean.
  • Maintenant, vous disposez d’un texte rédigé prêt à être publié !
  • Cependant, si vous ne souhaitez pas qu’il se retrouve relégué à la 1500e position sur Google (même si votre style d’écriture est génial), vous voudrez peut-être appliquer la dernière partie de notre guide de rédaction web :

7. Etapes pour optimiser votre rédaction SEO :


Cette étape constitue la dernière phase de la rédaction web, et elle est aussi la plus technique. Pour vous aider à vous concentrer sur l’essentiel et à devenir un rédacteur web compétent, nous avons regroupé les éléments d’optimisation en 10 techniques de rédaction web.

7.1. Améliorez l’optimisation de votre titre SEO (ou méta-titre)

Dans le domaine de la rédaction SEO, le titre SEO désigne le titre bleu qui s’affiche dans les résultats de recherche de Google. Il correspond également au nom de la page qui est affiché dans l’en-tête de l’onglet du navigateur web.

Quelles sont les meilleures pratiques pour optimiser un méta-titre ?

  • Placez le mot-clé principal de la page au début du titre.
  • Rédigez un titre concis de 7 à 8 mots, en veillant à ne pas dépasser environ 65 caractères.
  • Pensez à une phrase accrocheuse afin d’améliorer votre taux de clic.

Pour en savoir plus sur la rédaction efficace des méta-titres, consultez notre guide dédié aux titres SEO.

7.2. Améliorez l’optimisation de votre méta description

La balise méta description est une brève description du contenu de la page qui apparaît juste en dessous du titre SEO dans les résultats de recherche. Elle doit inclure des mots-clés pertinents pour la page ainsi que des informations intéressantes pour les utilisateurs. Voici comment optimiser une méta description :

  • Utilisez des synonymes ou des termes liés au champ lexical du mot-clé de la page.
  • Limitez la longueur de la description à 155 caractères maximum pour éviter qu’elle ne soit tronquée par des “…”.
  • Rédigez des phrases accrocheuses contenant uniquement les informations clés.Si vous avez besoin d’un exemple supplémentaire de méta description pour vous inspirer.

7.3. Améliorez l’optimisation de l’URL de votre page

L’URL (Uniform Resource Locator) est affichée dans la barre d’adresse de votre navigateur web, juste en dessous du méta-titre.

L’URL peut être considérée comme l’ADN de votre page. Votre référencement naturel en dépend directement !

Comment améliorer l’optimisation SEO de son URL ?

  • Veillez à inclure des mots-clés pertinents dans votre URL.
  • Utilisez des tirets pour séparer les mots-clés dans l’URL.
  • Évitez les URL excessivement longues.

7.4. Améliorez l’optimisation de votre contenu en prenant en compte sa longueur et sa densité

Cela ne signifie pas nécessairement que votre site web ne pourra jamais se classer en première position si vous n’écrivez pas plus de 1500 mots. La rédaction web ne se limite pas à la longueur du contenu.

Cependant, il est important de noter que pour Google, un contenu plus long a tendance à fournir davantage d’informations pertinentes, ce qui peut potentiellement améliorer son référencement.

D’autres facteurs tels que la qualité du contenu, la pertinence des mots-clés, l’expérience utilisateur et l’autorité du site jouent également un rôle essentiel dans le classement des moteurs de recherche.

Donc, même avec un contenu plus court, vous pouvez toujours optimiser ces autres aspects pour améliorer le référencement de votre site web.

Comment améliorer votre stratégie de contenu pour le SEO ? Placez le mot-clé principal au début du premier paragraphe.

  • Maintenez une densité de mots-clés de 1 à 2 %, par exemple, en utilisant le mot-clé environ 15 fois pour un texte de 1000 mots.
  • Utilisez au moins un mot-clé secondaire dans votre contenu.
  • Intégrez un maximum de mots qui sont couramment associés au mot-clé principal, en utilisant un champ sémantique pertinent.

7.5. Améliorer l’optimisation de vos titres et sous titres

Dans le domaine de la rédaction web, les titres et sous-titres de vos pages sont désignés par les termes H1, H2, H3 (et ainsi de suite jusqu’à H6), qui sont des abréviations pour “header”.


Par exemple, vous vous trouvez actuellement dans le cinquième sous-titre (H3) de la section H2 intitulée “L’optimisation SEO pour les moteurs de recherche”. Pour Google, cela se présente comme suit :

L’utilisation de différentes hiérarchies de titres permet à Google de comprendre les sujets abordés dans votre texte et leur niveau d’importance, similaire à une structure de rédaction avec une grande lettre majuscule pour la section principale et des sous-parties avec des lettres minuscules.

Indiquez donc le niveau de titre que vous utilisez, que ce soit en utilisant les formats de texte prédéfinis de votre éditeur (titre 1, titre 2, etc.), ou en ajoutant vous-même des balises de titre HTML dans votre éditeur.

Quelles sont les meilleures pratiques pour optimiser vos titres en termes de référencement naturel ?
Selon Cassandre Albezard, stratège SEO chez Didacweb, les balises H1, H2 et H3 fonctionnent comme des panneaux de signalisation sur une route. Elles guident les moteurs de recherche en indiquant les points clés et en organisant l’information de manière claire et cohérente.

Voici quelques recommandations pour optimiser vos titres en termes de référencement naturel :

  • Utilisez uniquement une balise H1 par page, en plaçant le mot-clé principal au début du titre.
  • Essayez d’inclure au moins deux balises H2 par page.
  • Placez le mot-clé principal dans au moins un H2, idéalement dans le premier.
  • Pensez à inclure des mots-clés secondaires dans les balises H2 et H3.

Gardez à l’esprit que Google considère tous les mots utilisés dans vos titres comme étant plus importants pour le référencement naturel de votre site web.

7.6. Mettez en place une stratégie de maillage interne

En rédaction de contenus SEO, le maillage interne implique l’ajout de liens entre les différentes pages d’un site. Son objectif est double :

  • Pour les utilisateurs : faciliter leur navigation à travers les différentes pages de votre site.
  • Pour votre référencement SEO : indiquer à Google la structure hiérarchique de votre site web.

Un exemple illustrant un maillage interne poussé à l’extrême est celui de Wikipédia, où les liens bleus sont abondants.

Exemple de page Wikipédia

Pour optimiser votre maillage interne pour le SEO, voici quelques conseils :

  • Incluez au moins 2 à 4 liens internes par page.
  • Évitez de faire des liens vers des pages telles que “contact” ou “client”.
  • Ajoutez des liens vers les pages qui ont le meilleur taux de conversion pour vos clients (meilleur CTR).
  • Ne les ajoutez que si ces liens sont réellement pertinents et utiles pour le lecteur.
  • Insérez vos liens sur des mots-clés pertinents en relation avec la page vers laquelle vous dirigez les utilisateurs.

7.7. Intégrez des liens externes dans votre contenu

Les liens externes sont des hyperliens qui dirigent les lecteurs vers d’autres sites web, leur permettant d’accéder à des informations complémentaires sur le contenu que vous proposez, comme des statistiques par exemple.

Si vous avez suivi notre guide de rédaction web, vous avez probablement cité quelques sources. C’est une pratique bénéfique pour votre référencement SEO, car les moteurs de recherche récompensent les sites web qui fournissent des liens externes de qualité.

Quelles sont les meilleures pratiques pour optimiser votre maillage interne en termes de référencement naturel ?

  • Insérez au moins un lien externe par page. Le plus, le mieux
  • Assurez-vous de faire ouvrir vos liens externes dans une nouvelle fenêtre
  • Privilégiez les sources de qualité (blogs réputés, sites gouvernementaux, etc.)

7.8. Améliorez l’optimisation de vos images

Voici une astuce pour rédiger des contenus à la fois conviviaux pour l’utilisateur et efficaces pour votre référencement :

L’optimisation SEO des images de votre site web a un impact direct sur votre classement dans les moteurs de recherche. Pour les sites e-commerce, c’est même une étape essentielle.
Il y a trois éléments clés associés à vos images que vous pouvez optimiser :

  • La balise alternative ou balise “Alt” : il s’agit du texte lu par Google et les moteurs de recherche pour les personnes non voyantes.
  • Le nom de fichier : par exemple, “IMG9876545”.
  • Le titre : utilisez un titre descriptif tel que “Notre chien Tobby”.

Voici comment optimiser vos images pour le référencement :

  • Limitez la taille de vos images à un maximum de 50 à 100 KB afin de ne pas ralentir votre site.
  • Dans la balise alternative, insérez votre mot-clé principal et assurez-vous de la rendre descriptive. Par exemple, pour une photo de toit, vous pouvez utiliser quelque chose comme “Nouvelle toiture installée par notre entreprise au Canada”.
  • Utilisez un synonyme de votre mot-clé principal comme nom de fichier pour votre image.

7.9. Intégrez des balises de données structurées à votre contenu.

Définition micro donnée :

Les micros donnés, également appelées données enrichies, sont des informations supplémentaires fournies par les rédacteurs web à Google. Ces données enrichies permettent à Google de mieux qualifier et comprendre votre contenu de manière plus précise.

Un exemple de micro données est la présence d’informations telles que le “temps de cuisson”, les “avis” ou les “calories” qui apparaissent dans les résultats de recherche Google pour une recette donnée.

Il existe des plugins qui vous permettent de configurer facilement vos données enrichies.
Dans votre WordPress, il est possible de configurer facilement vos données enrichies via le plugin “Rich Snippets”, ou alors manuellement dans votre code HTML en ajoutant des balises (respectez la notation schema.org).

Les micros donnés sont uniquement visibles dans les résultats de recherche
Dans les deux cas, les micros donnés ne seront pas visibles directement sur votre site web, car elles sont incorporées dans le code source.

Cependant, vous pouvez les configurer pour différents éléments tels que les recettes, les services, les produits, les applications, les événements, les personnalités, les organisations, la musique, les vidéos, les revues de produits, et bien d’autres. Pour obtenir des informations détaillées sur les micros donnés, nous vous invitons à consulter notre guide d’optimisation des micro données Google.

Un featured snippet est un extrait d’information extrait d’un site web par Google et affiché en haut de la première page des résultats de recherche.

Ces extraits sont généralement présentés sous forme de paragraphes (plus de 80% du temps), mais ils peuvent également apparaître sous forme de tableaux ou de listes. Par exemple, lorsque vous recherchez “qui est le premier ministre du Cameroun”, Google affiche un featured snippet contenant la réponse à cette question.

Position 0 = plus de trafic

Dans près de la moitié des cas, les featured snippets permettent d’occuper la position “zéro” dans les résultats de recherche, avant les résultats organiques et payants. Cela signifie qu’ils sont affichés en premier et attirent une attention accrue.

Les featured snippets apparaissent principalement pour les questions, les définitions ou les listes, comme les recettes ou les guides étape par étape. En outre, Google utilise les featured snippets pour répondre aux requêtes de recherche vocale.

Un featured snippet est généré par Google de manière automatique à partir du contenu de votre site web. Par exemple, il peut reprendre une définition que vous avez écrite ou une information pertinente pour répondre à une requête spécifique. Cela peut générer environ 10% de trafic supplémentaire vers votre site web.

Quelles sont les meilleures pratiques pour optimiser les featured snippets en termes de référencement (SEO) ?

Afin d’obtenir un featured snippet de type paragraphe, vous pouvez inclure la question dans un titre (H1, H2 ou H3) et fournir une réponse succincte de 40 à 45 mots maximum.

Pour un featured snippet de type liste, vous pouvez inclure le sujet dans un titre (H1, H2 ou H3), puis énumérer les points sous forme de listes à puces ou de listes numérotées.

Il est recommandé d’attendre que votre page soit bien positionnée dans les résultats de recherche avant de viser un featured snippet.

Il est important de noter que seules les pages qui se trouvent déjà parmi les 20 premiers résultats de Google ont la possibilité d’obtenir un featured snippet. Pour obtenir de plus amples informations sur ces extraits optimisés et apprendre comment atteindre la position 0, je vous invite à consulter notre guide des featured snippets.

8. Résumé des bonnes pratiques de rédaction web

Bonnes pratiques de la rédaction webMauvaises pratiquesConseils pour l’optimisation SEO de vos rédactions web
Écrivez pour votre persona (identifiez les besoins de votre lecteur cible)Écrire un contenu sur optimisé uniquement pour les moteurs de rechercheIdentifier les requêtes de votre persona sur les moteurs de recherche pour mieux comprendre son comportement
Utiliser un langage simple et accessibleUtiliser un jargon professionnel ou des termes techniques sans les expliquerUtiliser des mots-clés pertinents dans votre texte et vos titres
Écrire des phrases courtes et concises (pensez aux 3C: clair, consistant, concis)Écrire des phrases trop longues et complexesRédiger un contenu de minimum 300 mots pour une page service et 1000 mots pour un article de blogue
Structurer le contenu en sous-sections avec des titres (rédigez votre contenu avec un plan)Écrire un texte sans structure ni organisationUtiliser des balises de titre (H1, H2, H3, etc.) pour organiser le texte et inclure des mots-clés
Utiliser des mots-clés pertinents pour le référencementUtiliser un bourrage de mots-clés pour améliorer le référencementÉviter le bourrage de mots-clés et utilisez des mots-clés longue traîne (moins de concurrence et plus de possibilités de conversion)
Citer les sources de manière claire et préciseCopier-coller du contenu sans autorisation ni citationLe contenu dupliqué est un très mauvais signal pour les moteurs de recherche
Utiliser des visuels attractifs pour illustrer le contenuUtiliser des images de mauvaise qualité ou non pertinentesOptimiser les images pour la vitesse de chargement (moins de 100KO) et optimisez le titre de l’image et les balises ALT
Adapter le ton et le style d’écriture au public cibleUtiliser un ton inadapté ou offensantCréer un contenu de qualité et pertinent pour les utilisateurs (pensez à utiliser un ton humoristique )
Écrire des titres accrocheurs et pertinentsÉcrire des titres trompeurs ou peu informatifs (un méta-titre ou une méta description qui ne correspond pas du tout au texte)Utiliser des mots-clés dans les titres et méta descriptions et créer des titres uniques
Inciter à l’interaction avec les lecteurs (navigation fluide, maillage pertinent)Ignorer les commentaires ou les questions des lecteursCréer des liens internes et externes pour améliorer la navigation
Mesurer l’efficacité de la rédaction web avec des outils d’analyse (Regarder dans la Google Search Console et Google Analytics)Ne pas suivre ni mesurer les résultats de vos rédaction webSuivre les statistiques de trafic et les positions dans les moteurs de recherche (si vous êtes en première position, vous avez le droit d’ouvrir le champagne )

Il est essentiel de prendre ces conseils d’optimisation SEO avec modération, car une suroptimisation peut avoir un impact négatif sur le référencement naturel.

Veiller à créer du contenu de qualité qui répond aux besoins des utilisateurs, tout en gardant à l’esprit les meilleures pratiques en matière de référencement.

Trouver le bon équilibre entre l’optimisation pour les moteurs de recherche et la création de contenu utile et attrayant pour les utilisateurs est essentiel pour obtenir des résultats durables.

À présent, c’est à vous de vous lancer dans la rédaction web avec succès !

Félicitations, vous avez maintenant terminé notre guide de rédaction web ! Vous êtes désormais prêt à rédiger efficacement pour le web ou à effectuer une vérification SEO de votre contenu.

Il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas atteindre la première page de Google désormais ! Sortez votre meilleur style d’écriture, que ce soit avec une plume ou un clavier, et lancez-vous : la première page de Google vous attend !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la rédaction web ou si vous avez des questions concernant la rédaction pour les réseaux sociaux, n’hésitez pas à nous contacter .Nous serons ravis de vous aider !

Didacweb est une agence digitale avec pour objectif de valoriser votre marque, améliorer votre notoriété et votre visibilité en ligne.
Horaires : Lun-Ven, 07h30-17h30
Besoin d'aide ?
Nous écrire